La fumée secondaire cause du tort à la santé de tous, mais elle est particulièrement nocive pour la santé des jeunes enfants, des femmes enceintes et de leur bébé.

Les tout-petits respirent plus rapidement que les adultes, ce qui fait en sorte qu’ils inhalent plus d’air que ces derniers en proportion de leur masse corporelle et absorbent donc plus de substances chimiques dangereuses. Également, leurs poumons et leur système immunitaire ne sont pas encore totalement développés.

Les enfants

Chez les enfants, l’exposition régulière à la fumée secondaire peut provoquer ou amplifier certains problèmes de santé comme:

  • des problèmes des voies respiratoires inférieures, tels que la toux, la bronchite et la pneumonie;
  • l’asthme;
  • des otites à répétition;
  • des rhumes.

Certaines études ont également établi un lien entre l’exposition à la fumée secondaire et des troubles d’apprentissage.

Les femmes enceintes et leur bébé

Saviez-vous que, pendant la grossesse, la fumée secondaire réduit le débit du sang acheminé au fœtus? Cela peut entraîner des complications pour la mère et de nombreux problèmes de santé chez le bébé.

Pour maman

En s’exposant à la fumée secondaire, une femme augmente son risque de vivre une fausse couche ou encore un accouchement prématuré ou avec complications.

Pour bébé

Pendant la grossesse, le bébé n’est pas à l’abri. La fumée secondaire nuit à sa croissance et risque d’affecter le développement de son cœur, de ses poumons et de ses systèmes nerveux et digestif;

Également, l’exposition à la fumée secondaire est liée à un plus grand risque pour le bébé de mourir à la naissance ou de naître avec un petit poids;

De plus, dans leurs premiers mois de vie, les poupons qui y sont exposés risquent davantage d’être victimes du syndrome de mort subite du nourrisson.