Les fumeurs font souvent des efforts pour ne pas incommoder leurs proches. Ils vont fumer sous la hotte, près de la porte patio ou dans une pièce fermée. Bien que ces gestes soient bien intentionnés, ils ne réduisent pas les dangers de la fumée secondaire pour la santé. La seule stratégie efficace pour protéger les enfants est d’aller fumer dehors.

Plusieurs mythes sont répandus sur la fumée secondaire. Pourtant, la vérité est tout autre.

Mythe 1

Fumer dans une autre pièce empêche la fumée secondaire de se répandre dans le reste de la maison.

Réalité

Même si la porte de la pièce du fumeur est fermée, la fumée secondaire se répand d’une pièce à une autre. Elle s’infiltre dans le reste de la maison par le bas des portes, les ouvertures prévues pour la plomberie et le câblage électrique ainsi que les conduits pour le chauffage et la climatisation.

Mythe 2

Fumer sous la hotte ou près d’une fenêtre permet d’évacuer presque toute la fumée secondaire.

Réalité

Faire fonctionner la hotte ou le ventilateur ou encore ouvrir une fenêtre dans la maison ou la voiture ne permet pas de se débarrasser de la fumée secondaire. Aucun degré de ventilation ne peut totalement éliminer les effets nocifs de celle-ci . Il faudrait au-delà de 10 000 changements d’air par heure pour évacuer les substances toxiques contenues dans la fumée secondaire; c’est l’équivalent d’une tornade!

Mythe 3

Un assainisseur d’air ou un filtre à air élimine les substances toxiques de la fumée secondaire.

Réalité

Les assainisseurs d’air ne font que masquer l’odeur de la fumée sans en réduire les méfaits. Les filtres à air (purificateurs d’air), quant à eux, sont conçus pour réduire le nombre de fines particules de fumée dans l’air, mais ils n’éliminent pas les gaz. Par conséquent, de nombreux agents cancérigènes présents dans les gaz qui composent la fumée secondaire demeurent dans l’air.

Mythe 4

Fumer dans la maison ou dans la voiture quand les enfants ne sont pas là n’est pas nocif pour leur santé.

Réalité

Beaucoup de parents pensent qu’il est acceptable de fumer dans la maison ou la voiture lorsqu’ils sont seuls et que leurs enfants ne sont pas à proximité. Toutefois, la fumée secondaire perdure longtemps dans l’air après qu’une cigarette a été éteinte et peut tout de même affecter la santé de leurs enfants.