Près de 85 % de la fumée secondaire est invisible, ce qui n’enlève rien à sa toxicité. Et les substances nocives qu’elle contient sont particulièrement concentrées dans des espaces restreints, comme une pièce de la maison ou une voiture. Pour protéger la santé de vos enfants, faites en sorte que tout le monde fume dehors.

Même à l’extérieur, comme au parc ou en marchant, la fumée secondaire peut être dangereuse pour les enfants s’ils se trouvent près d’un fumeur.

Fumer, c’est loin des enfants et des femmes enceintes, en tout temps.

Dans la maison

C’est à la maison que les enfants québécois sont le plus exposés à la fumée secondaire: il est donc essentiel que les parents posent un geste efficace pour protéger leur santé.

Faites de votre maison une zone 100 % sans fumée.

  • Dans la maison, on ne fume pas sous la hotte, dans le sous-sol, dans le garage… Fumer, c’est en dehors de la maison, même pour les visiteurs.
  • À l’extérieur, on fume loin des portes, des fenêtres et des endroits où les enfants jouent (patio, cour, aire de jeux, etc.).
  • C’est la fumée qui est exclue de la maison… pas les fumeurs!

Dans la voiture

Malgré les méfaits prouvés de la fumée secondaire sur la santé, encore près de 25 % des fumeurs québécois fument en voiture en présence d’enfants de moins de 16 ans.

Faites de votre voiture une zone 100 % sans fumée.

  • Dans la voiture, on ne fume pas, même avec les vitres baissées, le toit ouvert, la ventilation ou la climatisation activée… Fumer, c’est en dehors de l’auto!
  • Si des fumeurs roulent avec vous, avertissez-les qu’ils devront fumer à l’extérieur lors des arrêts.
  • Depuis le 26 mai 2016, la Loi concernant la lutte contre le tabagisme interdit de fumer et de vapoter (cigarette électronique) dans les voitures en présence d’enfants de moins de 16 ans. Pour en savoir plus sur la Loi.

À l'extérieur

Même à l’extérieur, comme au parc, sur le balcon ou en marchant, la fumée secondaire peut menacer la santé des enfants s’ils se trouvent près du fumeur. Elle est moins concentrée, mais toujours dangereuse…

De plus, fumer devant les enfants peut leur donner l’impression que fumer est «normal» et les rendre plus enclins à essayer la cigarette, ce qui les met à risque de tomber dans le piège de la dépendance.

À l'extérieur, on ne fume pas près des enfants et des femmes enceintes.

  • Depuis le 26 mai 2016, la Loi concernant la lutte contre le tabagisme interdit de fumer et de vapoter dans les aires extérieures de jeux pour enfants (ainsi qu’à moins de 9 mètres de celles-ci), incluant les aires de jeux d’eau, les pataugeoires et les planchodromes (skatepark). L’interdiction s’applique aussi aux terrains sportifs et de jeux, y compris les aires réservées aux spectateurs, de même qu’aux terrains des camps de vacances, aux patinoires et aux piscines extérieures qui sont fréquentés par des mineurs et qui accueillent le public. Pour en savoir plus sur la Loi.